Verger et pressoirs

P1350099.JPG
Wallopresse - logo recupéré sur FB.jpg
Mobipresse-logo_edited_edited.png
P1280531.JPG

Compteur de visites

L'asbl LES BOCAGES sensibilise à la sauvegarde des vergers traditionnels d'anciennes variétés fruitières et du milieu bocager... 

Depuis 1991, l’a.s.b.l. Les Bocages fait la promotion des vergers à hautes tiges. Elle a créé son propre verger conservatoire sur 3 ha qui rassemble un peu plus de 150 anciennes variétés fruitières naturellement résistantes aux maladies. Il est entouré d'une haie bocagère diversifiée. 

 

Les vergers à haute-tige contribuent à la beauté et à la diversité des paysages. Ils permettent également le pâturage. Nos moutons broutent sans occasionner de dégâts aux arbres et restituent ensuite de l'engrais naturel via leurs "cartes de visites", garantissant l'équilibre nutritionnel et donc la bonne santé des arbres.

 

Les vergers traditionnels d'arbres fruitiers à hautes tiges sont des milieux à la fois ouverts (de type prairie) et fermés (de type forêt). L'abondance de nourriture qu'ils offrent fait vivre une multitude d'insectes et d'oiseaux. Cette biodiversité peut être renforcée par l'implantation de bandes fleuries (--> préférez les plantes indigènes), ou encore en aménageant une mare qui accueillera  grenouilles et tritons et qui servira également d'abreuvoir pour les abeilles, les oiseaux et les hérissons. 

 

Les anciens s'en souviennent : dans les années septante, l'Europe a offert des primes à l'abattage des vergers afin de favoriser le marché des jolies pommes industrielles (qui nécessitent malheureusement jusqu'à 30 pulvérisations de biocides au cours de leur développement !) et, conséquemment, plus de 95 % du patrimoine génétique de nos anciennes variétés fruitières, obtenues au cours des âges par sélection selon les préférences gustatives de nos aïeux, a ainsi été décimé ! 

Aujourd'hui, il ne tient qu'à chacun de nous de replanter des arbres fruitiers de variétés locales pour restaurer notre patrimoine arboré et retrouver notre autonomie alimentaire ! 

... et les pressoirs Mobipresse et Wallopresse valorisent vos fruits.

 

Dans les année nonante beaucoup ont cru impossible que les vergers à haute tige soient remis à l'honneur et ont pris Claudy NOIRET pour un illuminé... Aux agriculteurs qui lui ont fait confiance à l'époque,  il avait promis qu'il mettrait en place un pressoir pour qu'ils puissent valoriser leurs fruits. Chose promise, chose due : il est désormais possible de faire presser vos fruits au sein même du verger...  

Pour faire presser vos pommes et poires : tous les renseignements sont à votre disposition sur : 

 

https://mobipresse.be

L'asbl Les Bocages vous conseille...

Voici le  nombre d'arbres fruitiers à hautes tiges à prévoir à l'hectare pour un verger traditionnel : 

Maille de plantation

Nombre d’arbres à prévoir

10 m x 10 m

100

12,5 m x 12,5 m

 

80

15 m x 15 m

 

60